Veste de femme pour les fêtes
publié par Ethno1

ID :361

Pays : Viêt-Nam

Datation :20 siècle

Thèmes : Fêtes et célébrations
Vêtements et parures
Soins et beauté

Mots-clef : Aucun mot-clef

Description générale

La veste à manches courtes est portée par des femmes lors de fêtes ou à l’occasion du Nouvel An traditionnel. La veste est de couleur noire. Les boutons et boutonnières en forme de papillon sont argentées. Le plastron est décoré de pièces brillantes. Cette veste est confectionnée à partir de coton teint à l’indigo. Autrefois, les femmes La Hu tissaient elles-mêmes, maintenant elles achètent l’étoffe chez les Thaï voisins. Les boutons sont fabriqués avec des feuilles d’argent. Les motifs brodés sont réalisés en fils de laine et les pièces de décor sont en métal. Quotidiennement, les femmes La Hu portent une veste à longues manches, décorées de lignes en tissu de couleurs variées.

Cette veste à manches courtes est portée par les femmes La Hu - une des populations de langue tibéto-birmane du nord-ouest du Vietnam. Les La Hu vivent en petits villages dispersés des régions montagneuses de Muong Te dans la province de Lai Chau. Ils se trouvent aussi en Chine, au Laos et en Thaïlande. En Chine, la veste à manches courtes est encore régulièrement portée chez un groupe La Hu de la région de Yanam. La veste à manches courtes est une composante du vêtement féminin des La Hu. Très tôt, les petites filles commencent à apprendre le tissage, transmis de mère en fille. A l’âge de 12 ou 13 ans, les filles arrivent déjà à confectionner des vêtements pour elles-mêmes. Dès lors, elles peuvent se parer de vestes à manches courtes et d’ornements sur la tête. Cette veste ne distingue ni l’âge ni la situation familiale. La veste est portée à l’occasion de fêtes, du mariage, de sorties et jours de marché. En hiver, elle est parfois portée pour se protéger du froid.

Quotidiennement, les femmes La Hu portent une veste à longues manches qui n’est brodée que sur le col et sur l’ourlet. A l’occasion du Nouvel An ou de fêtes, les femmes ont besoin de s’embellir et de s’habiller avec élégance. La veste à manches courtes satisfait à cette exigence. Les manches courtes de la veste laissent sortir les manches longues bien colorées de veste ordinaire portée au-dessous. La veste à manches courtes reflète les goûts esthétiques de la communauté. Une femme n’est pas élégante si elle ne porte pas cette veste à l’occasion de fêtes ou du Nouvel An. La veste est un signe distinctif entre les La Hu et d’autres ethnies de la même région. Les femmes La Hu portent la veste à manches courtes par-dessus celle à longues manches et se coiffent d’ ornements très colorés.

De nos jours, les La Hu ne tissent plus. C’est pourquoi, ils doivent acheter le tissu chez les Thaï de la région pour leurs objets vestimentaires. Ce tissu, de 20 cm de large, est fabriqué artisanalement avec l’aide d’un métier à tisser traditionnel. Il est teint à l’indigo. Depuis quelque temps, les La Hu utilisent de l’étoffe industrielle. Le dos de la veste est confectionné de deux morceaux de tissu cousus. Les manches courtes sont cousues de bandes coloré. Les boutons en argent ou en aluminium, sont achetés chez les Thaï. Ceux-ci les fabriquent artisanalement grâce à de petits moules. On pose une feuille métallique sur la partie femelle d’un moule puis on y presse la partie mâle. En fonction de la forme du moule, les boutons peuvent être prendre la forme de papillons, de cigales ou bien de feuilles. Ces boutons sont largement utilisés par les différentes populations vivant dans le Nord-Ouest du Vietnam, comme les Thaï, les Cong, les Hani, les Khmu, les Sinhmun et les Khang.

Où peut-on le trouver ?

CARTE
You need to upgrade your Flash Player

MULTIMEDIA

VOS OUTILS